Théo VAN RYSSELBERGHE (1862-1926) Champ…

Lot 23
100 000 - 150 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Théo VAN RYSSELBERGHE (1862-1926) Champ…

Théo VAN RYSSELBERGHE (1862-1926)

Champ d’Anthémis (Saint-Clair, Var)

Huile sur toile. Signée du monogramme et datée en bas à gauche 1913.

Haut. 72 - Larg. 91 cm



Cette œuvre sera incluse dans le supplément au Catalogue raisonné actuellement en préparation par M. Ronald Feltkamp sous le numéro 1913.030.

Une déclaration d’inclusion sera remise à l’acquéreur.



C’est en 1911 que Théo Van Rysselberghe se fait construire une maison avec atelier à Saint-Clair, près du Lavandou, par son frère Octave. Comme d’autres peintres novateurs de son temps, et plus spécialement les Impressionnistes, il aime le Midi qui est pour lui un champ infini d’expérimentation de la lumière. C’est aussi l’époque où sa peinture évolue. Là où il s’exprimait par des couleurs et des contrastes forts, il essaie désormais davantage de capter et d’exprimer des nuances douces et raffinées. Au lieu de points néo-impressionnistes, il se permet des touches plus larges. Il en résulte des œuvres d’une atmosphère très apaisée où la lumière se teinte souvent de tons crépusculaires. A la fin de sa vie, l’artiste s’est expliqué lui-même de ce changement : Autrefois j’étais plus préoccupé de lignes que de formes, de couleurs que de volumes. Depuis une quinzaine d’années, pour réagir contre ce que je trouvais dans ma peinture d’un peu dépouillé, d’un peu grèle, j’ai insensiblement abandonné la division du ton et cherché à donner plus de consistance, plus de force, plus de volume à mes toiles sans négliger le moins du monde la recherche dans la couleur du jeu de la lumière sur les objets représentés.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue